Fracture de hanche sous IPP ?  Abonné

Publié le 10/02/2012

Les femmes ménopausées qui prennent régulièrement des IPP ont un risque accru de fracture de la hanche, qui est par ailleurs plus important si le recours aux IPP est ancien et chez les fumeuses. Toutefois, ce risque reste faible : chez ces femmes, seules 2/1000 auront une fracture de la hanche dans l’année contre 1,5 /1000 chez les non utilisatrices d’IPP. Cette étude du BMJ apporte la preuve de la relation entre prise d’IPP et risque de fracture de la hanche.


Source : Le Généraliste: 2591