Forte prévalence du VIH dans les bars gays de la Capitale

Publié le 29/06/2012

Les résultats de l’étude Prévagay1 révélés le 29 juin sont assez inquiétants concernant l’incidence du VIH parmi des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) qui fréquentent des établissements gay parisiens. Cette étude Prevagay a été menée en 2009 par l’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Agence nationale de recherches sur le sida auprès d’homosexuels masculins, âgés de 18 ans et plus, et fréquentant 14 bars, clubs, saunas ou backrooms parisiens. Parmi les 886 hommes interrogés et qui ont accepté un prélèvement de sang, 157 (soit 18%) étaient séropositifs pour le VIH, dont 31 (20 %) ignoraient leur infection au moment de l’enquête. L’étude rapporte une incidence de l’infection parmi les participants, c'est-à-dire le nombre de nouvelles infections par an rapporté à la population estimée à 3,8 pour 100 personnes par an; un taux plus élevé que sur l’ensemble de la France (1%).


Source : legeneraliste.fr