Forte hausse des demandes d’aide au suicide de malades en Suisse

Publié le 11/03/2015

Crédit photo : LEA PATERSON/SPL/PHANIE

Le nombre de personnes qui ont adhéré à une association d'aide au suicide, a augmenté de 20 % en 2014 en Suisse alémanique et au Tessin, les régions germanophone et italophone du pays, rapporte mercredi l'association Exit Suisse. L'association indique avoir reçu 13.413 demandes d'adhésion en 2014, un record. Cette tendance se poursuit au début de l'année avec 5.000 nouvelles demandes pour les deux premiers mois de 2015. Pour l’instant, les chiffres pour la Suisse romande, la région francophone du pays, ne sont pas disponibles.

Cette hausse s'explique par l'intérêt des médias, l'extension de l'aide au suicide pour les personnes souffrant de pathologies liées à l'âge, l'augmentation de la population et son vieillissement, ainsi que l'accroissement des cas de démence, estime l'association. Dans le système suisse, c'est le malade qui se donne la mort avec les produits qui lui ont été fournis à sa demande. Le dispositif avait connu une couverture médiatique particulière en novembre avec le suicide à l'âge de 62 ans d'un homme politique suisse This Jenny, souffrant d'un cancer. Tout de suite après, Exit avait reçu plus du double de demandes d'adhésion qu'à l'habitude. En France, le dispositif avait été évoqué, à l’occasion de la mort de la vice-présidente de l’ADMD l’été dernier.


Source : legeneraliste.fr