Fmc : qui fait quoi ?  Abonné

Publié le 24/06/2011

Au cours de l’année qui a précédé l’enquête, un médecin sur deux (51,3%) a suivi une formation spécifique en éducation à la santé ou en éducation thérapeutique du patient (ETP). Sur la seconde moitié de la profession, les deux tiers envisageaient une formation sur le sujet. Le baromètre souligne que les formations effectuées sont plutôt courtes : seuls 10% dépassant les cinq jours. On retiendra aussi qu’une petite moitié (45%) concerne l’ETP dans une pathologie particulière comme l’asthme ou le diabète. Un cinquième portant sur le tabac ou l’alcool.


Source : Le Généraliste: 2570