Prix spécial du jeune généraliste

Florentin Dambroise, un ambassadeur de choix

Publié le 24/06/2016
Dambroise

Dambroise
Crédit photo : GARO/PHANIE

La femme est l’avenir de la médecine générale ? Depuis sa création il y a cinq ans, le Prix spécial du jeune généraliste semblait confirmer cet adage. Toujours remporté par des femmes, ce trophée était un bon indicateur de la féminisation de la profession. Mais, en 2016, Florentin Dambroise* a fait mentir la maxime et prouve que la médecine générale a encore de sérieux atouts pour séduire aussi la gent masculine. Arrivé 111e aux ECN 2015, le jeune homme de 26 ans aurait pu choisir n’importe quelle spécialité partout en France. Il est finalement le mieux classé à avoir demandé la médecine générale.

Originaire de Teyran, petit village au nord de Montpellier, il a logiquement choisi de rester dans sa région d’origine et a opté pour l’université de Montpellier où, avec un département particulièrement dynamique et une région qui ne l’est pas moins, les places en médecine générale sont bien souvent toutes attribuées. Avec ce prix, l’Héraultais apporte une preuve supplémentaire de l’importance déterminante du stage en ambulatoire. En effet, pour Florentin Dambroise, c’est son stage de deux semaines en quatrième année chez deux praticiens de Sète qui aura scellé son choix lors de l’amphi de garnison.

« Je crois que je n’aurai jamais opté pour cette discipline sans ce stage. À leurs côtés, je me suis vraiment régalé et c’est après un deuxième contact à la fin de l’été que je me suis vraiment décidé », confiait-il déjà dans nos colonnes en mars dernier. Pour lui, pas de cas de conscience au moment du choix et aucun regret avant de se lancer dans une profession qui l’a séduit par sa variété. Pour 2016 la médecine générale peut donc compter sur un ambassadeur de choix, ce qui laisse présager encore de beaux jours pour la discipline.

*Interne à Montpellier (Hérault)

[[asset:brightcove_video:10631 {"mode":"full","align":""}]]

 


Source : Le Généraliste: 2765