FIV à trois ?  Abonné

Publié le 10/02/2012

Au Royaume-Uni, le gouvernement s’apprête à lancer une consultation publique pour évaluer l’acceptabilité d’une "FIV trois parents". Ce qui, en France, ne manque pas d’alerter le Collectif pour l’enfant, fortement opposé à cette technique contre nature.

Concrètement, cette FIV consiste à extraire le noyau de l’ovocyte d’une femme (susceptible de transmettre une maladie mitochondriale) et de le transférer dans l’ovocyte énucléé d’une donneuse dont les mitochondries sont saines. Ce nouvel ovocyte est alors fécondé in vitro avec le sperme du partenaire de la première femme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte