Fin de vie à domicile  Abonné

Publié le 24/05/2013

Je vois deux obstacles ou deux atouts majeurs à l’accompagnement de fin de vie à domicile :

– la famille, d’une part, et l’équipe soignante, d’autre part ;

– l’implication pleine et entière d des uns comme les autres est le garant du succès ;

–leur défection, l’échec assuré comme l’a parfaitement illustré le film « Amour » de Michæl Hanecke.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte