Fillon réaffirme son opposition à l’euthanasie

Publié le 12/04/2012

François Fillon reproche à François Hollande d'aller «dans le sens général de l'opinion» en promettant, s'il est élu, de définir une «aide à mourir» sans «définir ce qu'est l'euthanasie», dans un entretien à paraître jeudi dans l'hebdomadaire La Vie. «Je me suis prononcé contre l'euthanasie,» rappelle le Premier ministre dans l'hebdomadaire. Selon lui, «quand on dit que l'immense majorité des Français est favorable à l'euthanasie, en réalité, on pose mal la question. Si on demande aux gens: "Etes-vous favorable à ce qu'on abrège les souffrances d'une personne en fin de vie ?" Ils répondent oui, évidemment», ajoute-t-il. «La vraie question, c'est: qui décide ? A quel moment ? Sur quels critères?», estime le premier ministre. «Vouloir définir par la loi les conditions précises dans lesquelles on donnerait la mort, cela heurte mes convictions et reste difficile à définir», fait-il également valoir.


Source : legeneraliste.fr