Théâtre (4)

« Fille de … »  Abonné

Publié le 05/02/2010

Pour sa première pièce, Emmanuelle Bataille choisit une anti-héroïne hors normes. Josiette est une femme « simplette », qui vampirise sa fille, brillante trentenaire. Les rapports entre ces deux personnages qui doivent s’apprivoiser sont traités avec un humour décapant. En Josiette , cette « scoumoune ambulante », Marie-France Santon fait une composition surprenante : robe à fleurs et collants roses, elle émeut, exaspère, fait rire. La fine Aurélie Bargème incarne la fille affolée par cette mère qui lui fait honte, tandis que Marie-Christine Danède est une touchante copine de dèche.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte