Jazz

Fay électrique  Abonné

Publié le 29/04/2011

Fay Claassen jouit d’une certaine notoriété dans la profession. Epatante de naturel, de franchise et de drive, cette Néerlandaise est la chanteuse qui monte. Son goût très sûr lui permet d’être à la hauteur de l’ambitieux projet qui nous intéresse ici. La réussite de ce CD équilibré, à la modernité tempérée, doit autant à Fay qu’à l’éclectisme cohérent d’un répertoire sortant des sentiers battus ou qu’à l’écrin que constitue le fumant WDR Big Band de Cologne (une référence en la matière) servant les juteux et contrastés arrangements de Michael Abene. Emballant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte