Vaccination anti-HPV

Faut-il revoir la population cible ?  Abonné

Publié le 10/02/2012
En instaurant la vaccination anti-HPV « de routine » chez les garçons de 11-12 ans, les nouvelles recommandations vaccinales américaines relancent le débat quant à la population cible « idéale » de ce vaccin.

Crédit photo : ©SGRO/PHANIE

Les nouvelles recommandations vaccinales américaines* viennent d’entériner la vaccination anti-HPV « de routine » chez les garçons de 11-12 ans comme préconisé par les Centers for Disease Control (CDC) dès fin 2011. Pour les autorités américaines, la vaccination des garçons devrait « apporter des bénéfices directs » (avec une réduction des condylomes et des lésions anales précancéreuses escomptée) mais aussi permettre de « réduire la transmission des HPV 6,11,16 et 18 et les infections, maladies et cancers féminins qui en résultent ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte