Vaccination

Faut-il craindre le retour des maladies infantiles ?  Abonné

Publié le 07/10/2011
A l’image de ce qui se passe actuellement avec l’épidémie de rougeole, la recrudescence d’autres maladies infectieuses infantiles pour lesquelles on dispose de vaccins est-elle à craindre ? La question se pose de plus en plus pour bon nombre de pathologies. Ainsi, le risque de voir réapparaitre les oreillons, les infections invasives à méningocoque C, la tuberculose ou encore l’hépatite B est bien présent.

Depuis trois ans, la rougeole occupe le devant de la scène. Plus de 18 000 cas ont été déclarés depuis le début de l’épidémie en France en 2008, dont plus de 12 000 survenus entre octobre 2010 et mai 2011. Avec dix décès au total. « Cette résurgence était tout à fait attendue, la faute principalement à l’application imparfaite de la vaccination depuis l’inscription du trivalent ROR au calendrier vaccinal en 1983 » analyse le Pr Daniel Floret, président du Comité Technique des Vaccinations (CTV).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte