Faut-il avoir peur des ARS ? Abonné

Publié le 02/10/2009
Faut-il avoir peur des ARS ?


©BSIP/TETRA

Expérimentations de nouveaux modes d'exercice, et modes de rémunération alternatifs, création de schémas régionaux d'organisation des soins de ville,… La création d’agences régionales de santé dont les directeurs viennent d’être nommés est regardée avec intérêt dans les Unions régionales de médecins libéraux. Certains de vos élus s’inquiètent, d’autres se réjouissent de l’arrivée de ce nouveau partenaire aux compétences jamais réunies au plan régional.

Clé de voûte de la loi « Hôpital patients, santé et territoires», les agences régionales de santé (ARS) vont se mettre en place progressivement entre janvier et juillet 2010. Les directeurs de ces structures sanitaires et sociales viennent tout juste d'être nommés en Conseil des ministres cette semaine. Leur mission : pour la première fois, organiser au niveau territorial les soins de premier recours et la prise en charge continue des malades. Qui précise que ces soins comprennent : la prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement et le suivi des patients, la dispensation et l…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte