Fausse alerte au Mers-CoV aux urgences de Manchester

Publié le 28/07/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Les tests pratiqués à Manchester sur deux cas suspects de coronavirus Mers se sont révélés négatifs, a indiqué mardi le service de santé publique britannique (PHE). Lundi, la détection de ces cas suspects avait entraîné la fermeture pendant deux heures des urgences de l'hôpital de Manchester, dans le nord de l'Angleterre. Les risques liés au coronavirus Mers en Grande-Bretagne "restent très faibles" a fait valoir Rosemary McCann du Public Health England (PHE), ajoutant que ces deux cas négatifs étaient "distincts et sans lien".

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)