Famille et dépression  Abonné

Publié le 10/04/2009

Une étude parue dans Psychotherapy and Psychosomatics suggère que la thérapie familiale peut bénéficier à des patients pour un épisode dépressif majeur. Pour la première fois, elle s’est intéressée à des patients hospitalisés. 83 patients ont été inclus et à la fin de l’étude, la thérapie familiale montre un taux de réponse supérieur quand les patients bénéficient d’un soutien psychologique Les intervenants familiaux sont également plus aptes à détecter précocement les améliorations émotionnelles du patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte