Face à la pénurie, place au système D  Abonné

Par
Publié le 23/02/2018
Consultation perso agée

Consultation perso agée
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Faute de remède miracle aux déserts, les acteurs du terrain retroussent leurs manches pour éviter les sorties de parcours de soins. L’an passé, l'association des médecins généralistes du secteur Pau-Sud (AMGPDS17) demandait à l’ARS et à la CPAM de leur secteur un « moratoire pour stopper les sanctions financières envers les patients privés de médecin traitant ». D’après la Cnam, dans les déserts, les caisses doivent depuis le premier trimestre 2017 « éviter un moindre remboursement à ceux qui se retrouvent hors-parcours indépendamment de leur volonté ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte