Algologie

Face à la douleur, les hommes sont bien du sexe fort  Abonné

Par
Publié le 13/05/2016
Chez l'homme, les différences dans l'expression et le vécu de la douleur sont beaucoup plus subtiles, en particulier dans la douleur chronique, et relèvent de l'interaction entre des facteurs biologiques, psychologiques et socio-culturels. L'évolution de la douleur et les stratégies thérapeutiques ont ainsi leurs particularités.
douleur

douleur
Crédit photo : DAMIEN LOVEGROVE/SPL/PHANIE

« En consultation douleur, nous voyons moins d'hommes que de femmes, d'une part parce que certains syndromes douloureux chroniques sont moins fréquents que chez les femmes et, d'autre part, on a l'impression que les hommes consultent beaucoup moins, sont moins enclins à parler de leurs douleurs, de leur vécu ou à aborder les problèmes psychologiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte