Femmes et herpès oro-facial

Eviter les récurrences  Abonné

Publié le 12/06/2009
Le « bouton de fièvre » perd son aspect bénin au regard de la fréquence de ses récurrences, du retentissement psychologique et du risque d'atteinte oculaire ou de contamination de l'entourage.

Crédit photo : ©EYE OF SCIENCE/PHANIE

Les recommandations sur le traitement curatif de l'herpès oro-facial chez l'immunocompétent souffrent d'une certaine imprécision. Elles datent déjà de 2001 et toutes les molécules actuellement disponibles n'avaient pas achevé leur développement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte