Eviter le sel… et le soda light !  Abonné

Publié le 18/02/2011

Une autre étude présentée lors de l’International Stroke Conference montrerait que boire du soda light pourrait accroître le risque d’AVC de 61%. Plus de 2500 personnes vivant à New York ont indiqué leur niveau de consommation de soda/soda light et ont été suivis pendant 9,3 années. « Si ces résultats sont confirmés par d’autres études, ils indiqueront que le soda light n’est pas le meilleur substitut aux boissons sucrées pour réduire le risque cardiovasculaire », souligne le Dr Hannah Gardener (université de Miami).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte