Troubles bipolaires

Eviter la récidive et prévenir les troubles cognitifs.  Abonné

Publié le 17/02/2012
Prévenir la rechute des troubles bipolaires est indispensable. Objectif : une rémission complète des symptômes au cours des épisodes aigus sans effets délétères sur la cognition.

Il est désormais reconnu l’existence d’un certain nombre de troubles cognitifs au sein des affections bipolaires dans les différentes phases de la maladie mais également au cours de la période intercritique. « Nous rencontrons de nombreux patients qui ne souviennent plus de leur épisode aigu dépressif ou maniaque. Contrairement à ce que l’on croyait, il ne s’agit pas d’un déni de la maladie mais de véritables troubles de la mémoire, les patients ne récupérant pas leurs fonctions cognitives entre les épisodes aigus », explique le Pr Jean-Michel Azorin (Marseille).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte