Fracture ostéoporotique

Évaluer le risque avec FRAX  Abonné

Publié le 13/03/2009
Un outil d’évaluation du risque de fracture des patients, mis au point sous l’égide de l’OMS, devrait permettre de faciliter la décision d’initier ou non un traitement anti-ostéoporotique.

Crédit photo : ©RAGUET/PHANIE

En ligne depuis un peu plus d’un an, l’indice Frax permet d’évaluer à dix ans le risque de fracture de hanche ou de fractures ostéoporotiques majeures (poignet, extrémités supérieurs du fémur ou de l’humérus et fractures vertébrales symptomatiques). « Jusqu’à présent, pour la mise en œuvre ou non d’un traitement, on interrogeait les patientes sur leur risque d’ostéoporose. En fonction de leurs réponses et des mesures de la DMO, on faisait une sorte de synthèse pour prendre la décision. L’intérêt de cet indice est de passer d’une vision qualitative à une vision quantitative.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte