Euthanasie : le procès Bonnemaison aura lieu en juin

Publié le 24/01/2014

Crédit photo : ARNO MASSEE/SPL/PHANIE

Le procès devant la cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques à Pau de l'urgentiste bayonnais Nicolas Bonnemaison, accusé d'avoir empoisonné sept patients en fin de vie, se tiendra à partir du 11 juin, pour deux semaines. Nicolas Bonnemaison, 53 ans, devra donc répondre de "sept cas d'empoisonnement sur personnes vulnérables, constitués par le fait d'administrer des substances de nature à attenter à la vie d'autrui".

Au-delà du procès, c’est le débat sur l’euthanasie qui devrait être rouvert à cette occasion, alors qu’à cette date la loi, promise par François Hollande lors de sa conférence de presse le 14 janvier, devrait être connue. En réaction à cette déclaration du chef de l’Etat, le Dr Bonnemaison avait déclaré à l'AFP être "heureux" que le chef de l'Etat "n'ait pas oublié ses engagements de campagne". De nombreux experts, agrégés en médecine et professeurs, sont attendus à la barre. Selon le Dr Marie-Pierre Kuhn, anesthésiste hospitalier à Bayonne et membre du comité de soutien de Nicolas Bonnemaison, "500 médecins ont contesté sa radiation devant le conseil de l'Ordre national". En octobre 2013, ce comité avait comptabilisé plus de 57.000 signatures de personnes le soutenant.


Source : legeneraliste.fr