Europe Ecologie attaque à Bruxelles sur les algues vertes

Publié le 12/02/2010

Très critique concernant le plan interministériel de lutte contre les algues vertes présenté récemment et qui «ne s'attaque en aucune façon aux causes profondes de ce fléau», Europe Ecologie prépare une requête auprès de Bruxelles pour contraindre l'Etat français à respecter ses obligations en matière de lutte contre les nitrates, à l'origine de la prolifération des algues vertes en Bretagne. Guy Hascoët, sa tête de liste dans la région explique: «Nous espérons être en mesure d'introduire cette requête avant le 14 mars», date du premier tour des régionales. «Cela fait 40 ans que l'Etat français s'assoit sur la loi» en ne respectant pas les directives européennes en la matière, ajoute Guy Hascoët. La France est toujours sous la menace d'une amende européenne de plus de 28 millions d'euros, assortie d'astreintes journalières de 117.882 euros, pour non-respect de la directive nitrates de 1991. La Commission européenne, qui avait suspendu cette pénalité en septembre 2007 après avoir pris acte d'un engagement des autorités françaises en ce sens, devait contrôler fin 2009 de la mise en application des promesses de Paris.


Source : legeneraliste.fr