François Simon*

«Et maintenant avec les ARS ? »  Abonné

Publié le 11/02/2011
Le Généraliste: Dans quel état est aujourd’hui la PDS ?

Dr François Simon : Les effectifs fondent progressivement et le volontariat s’effrite. Mais à l’Ordre nous avons analysé 2010, comme une année de transition. Certes, le volontariat s’érode, et le nombre d’effecteurs diminue. Mais plus de 60 % des généralistes continuent à prendre leurs gardes, et la régulation libérale est acquise. C’est le cœur du système.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte