Et l’imagerie creva l’écran  Abonné

Publié le 06/11/2015

« Déshonorer le corps médical en devenant photographe… » À la fin du XIXe siècle, Antoine Béclère fait entrer les rayons X à l’hôpital, au grand dam de ses collègues qui estiment la radiologie indigne de la médecine… Un peu plus d’un siècle plus tard, la discipline est devenue incontournable et son champ d’action ne cesse d’augmenter.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte