Et la grève s’en fut...  Abonné

Publié le 30/11/2012

Au regard de ces manifestations de grands médecins je m'interroge. Dépositaire d'un savoir dispensé par mes pairs sans qui je ne serais encore qu'un ignorant, j'essaie, dans ma campagne, de dispenser des soins que j'espère bénéfique à mes concitoyens. Et je suis bien conscient que les 23 euros alloués ne sont certainement pas à la hauteur de ces années d'abnégations, des responsabilités prises, de la valeur d'une connaissance d'acquisition difficile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte