Essai anti-vol  Abonné

Publié le 10/04/2009

La naltrexone pourrait réduire la kleptomanie selon une petite étude américaine réalisée dans le Minnesota. Paru dans le Journal of Biological Psychiatry, l’essai en double aveugle pendant huit semaines a inclus 25 hommes et femmes qui passait, en moyenne, une heure par semaine à voler. La naltrexone (à la posologie de 117 mg/j) réduit l’impulsivité du comportement délictueux. Il est actuellement utilisé pour le maintien de l'abstinence chez les patients alcoolodépendants,

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte