Espoir pour les tuberculoses résistantes  Abonné

Publié le 12/06/2009

Crédit photo : ©CDC-WHITE/PHANIE

Selon un articldu New England Journal of Medicine, la diarylquinoline TMC207 a un potentiel intéressant sur les germes avec une bonne activité bactéricide sur les infections pulmonaires à souches sensibles.

En association avec un traitement antituberculeux standard, cette molécule permet une meilleure stérilisation des expectorations. Les effets indésirables étaient modérées, seule la nausée était significativement plus fréquente que dans le groupe placebo (26 % vs 4 %, P = 0,04). Le TMC207 cible l’ATP synthase.


Source : Le Généraliste: 2492