Espoir pour le VIH  Abonné

Publié le 26/03/2010

Une molécule capable de bloquer le transfert du VIH d'une cellule à une autre a été mise au point par des chercheurs de l'Institut de biologie structurale Jean-Pierre Ebel (CNRS/Université Joseph Fourier/CEA). Elle agit en saturant un récepteur nommé DC-SIGN, qui se situe au niveau des cellules dendritiques impliquées dans les phénomènes immunitaires. Cette molécule a fait l'objet d'un dépôt de brevet et d'une publication dans le journal ASC Chemical Biology. Le récepteur-cible jour un rôle dans les phases initiales de l'infection par le VIH.


Source : Le Généraliste: 2520