Équilibrisme  Abonné

Publié le 04/02/2011

En matière de bioéthique, la position française – ce subtil équilibre entre l’humainement souhaitable, le techniquement faisable et l’éthiquement acceptable – est-elle encore tenable en 2011 ? Il faut croire que oui à en juger par le contenu du projet de révision des lois bioéthiques qui entre en débat mardi à l’Assemblée Nationale. Rien de bien révolutionnaire ne devrait en effet être acté par le législateur cette année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte