ENTRED 2007 : mieux, mais pas parfait  Abonné

Publié le 19/02/2010

« Les tendances entre les enquêtes de 2001 et 2007 sont positives, se félicite Anne Fagot-Campagna (endocrinologue, Paris), mais les résultats restent insuffisants face aux objectifs actuels de santé publique. » En France, les diabétiques sont plus âgés du fait de l'amélioration de la prise en charge mais aussi le diabète de type 2 débute de plus en plus tôt (16% ont moins de 54 ans). Les inégalités devant le diabète sont claires, puisqu'il survient dans 34% au sein de foyers gagnant moins de 1 200 euros par mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte