Entre vous et elles  Abonné

Publié le 04/03/2011

?Entre le médecin généraliste et les recos, c’est une longue histoire d’amour et de haine. Il faut dire qu’elles sont bien mal nées. Rappelons que dans les années 90, la CNAMTS, dans un souci de maîtrise médicalisée avait d’emblée rendu leurs ancêtres – les RMO – opposables. Il a fallu tout le savoir-faire et la crédibilité scientifique de l’Andem, devenue depuis HAS, pour décrasser les recos de ce péché originel. Depuis, les critiques fusent toujours, mais pour des raisons pratiques bien plus qu’idéologiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte