Risque cardiovasculaire

Encourager la réadaptation à l’effort  Abonné

Publié le 19/11/2010
La crainte d’un accident ne doit pas faire renoncer à l’activité physique, indispensable au vu de ses bénéfices indépendants sur la mortalité globale et cardiovasculaire.

Crédit photo : ©TERRY/SPL/PHANIE

« La réadaptation à l’effort est une indication de prévention, explique le Dr Bénédicte Vergès, cardiologue (service de Réadaptation cardiaque, clinique des Rosiers, Dijon) car l’activité physique est une thérapeutique - indépendante - efficace sur la réduction de la mortalité cardiovasculaire. » Voici plus de 50 ans que la relation inverse et dose-dépendante entre l'activité physique et la maladie coronarienne est connue.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte