En Nouvelle-Aquitaine, l’ARS encourage les consultations avancées  Abonné

Publié le 20/04/2018
Pour améliorer l’accès à certaines spécialités (gynécos, pédiatres, ophtalmos...), l’Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine développe les consultations avancées, mais pas avec les généralistes. Explications avec Michel Laforcade, DG de l’agence.
Michel Laforcade

Michel Laforcade
Crédit photo : DR

Quelles sont les actions de l’ARS de Nouvelle- Aquitaine sur les consultations avancées ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte