En direct du congrès  Abonné

Publié le 05/11/2010

Les hommes plus à risque CV mais mieux évalués

L’étude PARITé montre, dans une population de 3 440 hypertendus dont 2/3 à risque élevé suivis par les cardiologues, que les hommes ont un plus haut niveau de risque que les femmes. Plus jeunes, moins sédentaires, ils sont en revanche plus souvent obèses, diabétiques et tabagiques. Leur consommation d'alcool est plus élevée, et l'HVG survient plus précocement. « La plupart de nos patients, hommes ou femmes, ne sont pas contrôlés, déplore Dominique Guedj-Meynier (Paris).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte