Telex

En direct du congrès  Abonné

Publié le 15/01/2016

La sexualité au laser L'atrophie  vulvo-vaginale est en passe de devenir une nouvelle indication du laser CO2 fractionnel. Une étude italienne incluant 77 femmes ménopausées a démontré les effets trophiques positifs de cette méthode qui permet aussi une amélioration significative de la fonction sexuelle : sur les 20 femmes qui n'avaient plus de rapports, 17 ont retrouvé une vie sexuelle normale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte