Emilie Frelat, une généraliste de Morangis nouvelle chef de file des jeunes du SNJMG

Publié le 21/11/2015
frelat

frelat
Crédit photo : DR

Il n’y avait que peu de suspens pour cette élection. Mais Émilie Frelat ne manque pas de mérite pour autant. Seule candidate à la présidence du syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG), la jeune femme de 33 ans a été élue samedi après-midi au cours d'une assemblée générale de l'organisation et à la tête d'un bureau resserré de cinq membres. « Je suis suffisamment naïve pour croire encore à l’action syndicale pour être écouté des pouvoirs publics », confie-t-elle, modeste.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)