Elections aux URPS: la CSMF ne dépose pas de recours

Publié le 27/07/2010

Finalement, la CSMF a décidé de ne pas faire de recours contre l’organisation des lérections aux URPS. le syndicat de Michel Chassang motive sa décision par la volonté de respecter "le bon déroulement du processus démocratique." Mais il continue néanmoins de dénoncer "le tronçonnage du corps médical voulu par le gouvernement pour l’organisation des élections aux URPS (qui) conduit à l’éclatement de plusieurs spécialités sur les 2ème et 3ème collèges, notamment les ORL, ophtalmologistes, stomatologues, gynéco-obstétriciens et anesthésistes-réanimateurs." La Conf’ continue d’ailleurs de penser que "les motifs de recours contre les textes définissant cette organisation sont nombreux !" Et pour le reste, elle appelle les médecins libéraux à voter pour les listes qu’elle présente, le meilleur moyen, selon elle de "sanctionner directement la politique dévastatrice du gouvernement."


Source : legeneraliste.fr