Si « Le Généraliste » était paru en novembre 1902

Édouard VII met l'appendicite à la mode

Par
Alain Létot -
Publié le 16/11/2015
histoire

histoire

De même que la fistule de Louis XIV mit à la mode cette infirmité, l'appendicite d'Édouard VII paraît créer nombre d'émules parmi les impérialistes. En effet, la fréquence de l'appendicite a considérablement augmenté dans ces derniers temps en Angleterre. On s'attend à la même recrudescence de l'épidémie appendicitaire en Amérique parmi les Anglomanes de New York.

Pour en revenir au roi Édouard VII, sa santé est de plus en plus alarmante car, hormis son appendicite, sa vue s'est considérablement affaiblie. Un phénomène malheureusement héréditaire dans la maison de Hanovre dont le dernier roi était aveugle depuis l'âge de 30 ans. Le souverain britannique, a été examiné par Pagenstecher, le célèbre oculiste allemand, qui était venu à bord du yacht royal, à Cowes en septembre dernier. Ce fait avait été soigneusement caché au public. Maintenant, le bruit court que le roi souffrirait d'une maladie de la gorge ; car Sir Félix Shoon, le grand spécialiste anglais des maladies du larynx, a été appelé plusieurs fois auprès de Sa Majesté et a dîné avec elle, dernièrement, à Balmoral

(La Chronique médicale, novembre 1902)


Source : legeneraliste.fr