E.Coli : les graines egyptiennes au banc des accusés

Publié le 05/07/2011

Un lot de graines de fenugrec importées d'Egypte en 2009 semble le vecteur des intoxications par la bactérie E.coli, a annoncé mardi l'agence européenne de sécurité alimentaire EFSA. «L'enquête de traçabilité menée par l'EFSA a conclu qu'un lot de graines de fenugrec importées d'Egypte est le lien le plus probable entre les deux épidémies» en Allemagne et en France, a annoncé l'Agence dans un rapport publié en ligne sur son site internet. L'EFSA avait déjà évoqué la piste égyptienne dans un communiqué publié le 29 juin. Mais le ministère égyptien de l'Agriculture avait écarté le 1er juillet la responsabilité de graines de fenugrec produites en Egypte. Le fenugrec est une plante aux feuilles ovales, proches du trèfle. Ses graines sont utilisées dans l'alimentation car elles sont très riches en phosphore ou magnésium notamment. Il peut être utilisé comme engrais dans l'agriculture biologique.

Le lot incriminé, d'un volume de 15 tonnes, et porteur de la souche O104:H4 de la bactérie E.coli entérohémorragique (Eceh) a été importé en 2009 en Allemagne, puis ensuite redistribué dans d'autres pays, notamment en France. L'EFSA a demandé à la Commission européenne de prendre les mesures nécessaires pour éviter de nouvelles contaminations et un retrait des graines provenant de ce lot pourrait être décidé dès mardi par l'UE. L'EFSA estime que d'autres lots importés d'Egypte pendant la période 2009-2010 pourraient également être incriminés et précise qu'elle poursuit son enquête de traçabilité.


Source : legeneraliste.fr