E.Coli: les graines de Bègles venaient d’Italie

Publié le 27/06/2011

L'état de santé d'une femme atteinte par la bactérie E.Coli était toujours considéré dimanche comme "préoccupant" par les médecins du CHU de Bordeaux. Sur deux patientes en réanimation, l'état de santé d'une femme de 78 ans était toujours considéré «sévère et préoccupant» par les médecins, tandis que celui de l'autre patiente aurait «tendance à s'améliorer». Concernant les cinq autres patients, quatre femmes et un homme, qui présentent des cas de Syndrome hémolytique et urémique (SHU) dû à la bactérie Escherichia coli, «l'état est moins préoccupant», a-t-on annoncé.

Xavier Bertrand, a lancé à Bordeaux un appel à la vigilance aux personnes qui pourraient souffrir de diarrhée ou de fortes douleurs abdominales, leur demandant de «consulter un médecin et ne pas avoir recours à l'automédication». Le ministre a également demandé «à toutes les personnes qui auraient pu acheter des graines de ne pas les consommer et de les ramener.»

De son côté, le directeur du magasin Jardiland où les graines ont été achetées avant d'être germées, puis consommées a indiqué lundi à l’Agence France Presse que les graines mises en cause dans la contamination à la bactérie Escherichia coli «proviennent d'Italie.» Ces graines de fenugrec, de moutarde et de roquette ont été vendues au magasin Jardiland de Villenave d'Ornon (Gironde) par la société britannique Thompson et Morgan par conditionnements de cinq ou dix sachets. Thompson et Morgan a acheté les graines en cause en Italie.


Source : legeneraliste.fr