Ebola : réunion de crise à Accra sous l’égide de l’OMS

Publié le 02/07/2014

La grave épidémie de virus Ebola qui frappe l'Afrique de l'Ouest peut-être arrêtée, a estimé mercredi l'OMS devant les ministres de onze pays d'Afrique de l'Ouest réunis en urgence à Accra pour faire face à cette crise sanitaire. "Ce genre d'épidémie, ce genre de virus peut être stoppé", a déclaré Keiji Fukuda, sous-directeur général en charge de la Sécurité sanitaire à l'OMS. "Il ne s'agit pas d'une situation unique -nous y avons déjà été confrontés plusieurs fois- je pense donc que nous pouvons y faire face", a-t-il assuré.

Le sommet de crise réunissant les ministres de la Santé ouest-africains doit se poursuivre jeudi. Prennent part à la réunion d'Accra les ministres de la Santé ou des hauts responsables de Guinée, Liberia, Sierra Leone, Côte d'Ivoire, République démocratique du Congo, Gambie, Ghana, Guinée-Bissau, Mali, Sénégal et Ouganda et différents partenaires de l'OMS.

L'épidémie actuelle -la plus grave qu'ait entraîné ce virus- a déjà tué 467 personnes, sur 759 cas de fièvres hémorragiques recensés dans les trois pays touchés, la Sierra Leone, la Guinée et le Liberia, selon le dernier bilan de l'OMS publié mardi. C'est 129 décès de plus que le précédent bilan datant d'une semaine, une augmentation de plus d'un tiers, signe que l'épidémie est repartie après une accalmie en avril.


Source : legeneraliste.fr