E-cigarette : les pneumologues français appellent à proscrire le vapotage sauf pour le sevrage tabagique, en seconde intention

Publié le 12/10/2019
e-cigarette

e-cigarette
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

« L’utilisation de la cigarette électronique ne peut être acceptée que dans le cadre de tentatives de sevrage tabagique chez des personnes qui ont déjà essayé d’arrêter avec des moyens validés » À l’occasion d’une conférence scientifique, le Pr Nicolas Roche a appelé au nom de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF), à restreindre l’usage du vapotage au seul sevrage tabagique, en seconde intention. « Toute autre utilisation doit être proscrite », a ajouté le président de la société savante.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)