e-cigarette : le oui mais des experts

Publié le 28/05/2013

La dangerosité du tabac justifie l'étude de nouveaux produits de substitution comme la e-cigarette chez les fumeurs dépendant au tabac. C’est ce que conclut le rapport d’expertise remis à Marisol Touraine sur la e-cigarette. "Pour un gros fumeur, ce sera toujours mieux" relève le Pr Dautzenberg qui comme les autres experts, préconise de limiter la concentration maximale de nicotine dans les e-liquides à 18mg/ml contre 20 actuellement. Parmi leurs 28 recommandations figurent aussi l’interdiction de "vapoter" dans les lieux publics, la vente dans des établissements agréés et l’accès interdit aux mineurs. Ces recommandations sur l'utilisation de cette cigarette qui connaît un engouement croissant mais divise les tabacologues ont été présentées lors d'un colloque organisé mardi au ministère de la santé. Le Pr Dautzenberg, a été chargé en mars dernier par le ministère de la Santé de faire une évaluation de ce produit. Les règles s'appliquant à la publicité pour le tabac devraient également être transposées à la cigarette électronique, selon le rapport qui proposerait aussi de limiter la quantité de nicotine. Marisol Touraine n’a pour l’heure pas encore réagi à ces propositions. Elle pourrait préciser ses intentions vendredi, à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac.


Source : legeneraliste.fr