Diabète

Dysfonction érectile, marqueur de risque  Abonné

Publié le 09/04/2010
La dysfonction érectile, signe de dysfonction endothéliale voire d’aggravation de celle-ci, est annonciatrice d’évènements cardiovasculaires, en particulier chez l’homme diabétique.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Une étude récente fait prendre conscience du problème de la dysfonction érectile (DE) chez les hommes diabétiques, bien au-delà du simple confort : parmi 2115 hommes (40-79 ans), la DE était 4,5 fois plus fréquente chez les diabétiques que chez les non diabétiques, avec 2,8 fois plus de problèmes sexuels pour une satisfaction sexuelle “basse“ plus que triplée. Or, la médicalisation de l’approche de la DE semble nettement insuffisante. Pour Marie Hélène Colson, sexologue (Marseille) : « Un médecin sur dix la dépiste systématiquement chez ses patients chroniques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte