Du vélo sur ordonnance !

Publié le 03/04/2012

On ne compte plus les propositions insolites qui fleurissent ces derniers temps dans le domaine de la santé. La dernière en date concerne celle du maire socialiste de Strasbourg, Roland Ries, qui propose d'offrir un an d'abonnement au vélo en libre-service sur prescription médicale. L'idée est de faire prescrire par une cinquantaine de médecins de la Communauté urbaine (CUS) une activité sportive, comme le vélo, à cent patients présentant des pathologies comme le diabète, l'hypertension artérielle, l'obésité ou souffrant de problèmes cardio-vasculaires. Munis de cette prescription, les malades auraient droit à un abonnement d'un an au système de location de vélo en libre-service, qui coûte 80 euros. L'opération devrait débuter en septembre et pourrait encore être élargie à d'autres médecins de la CUS. Une proposition saluée par certains. C’est le cas de Pierre Tryleski, médecin généraliste à Strasbourg et président départemental du syndicat MG France, qui a salué cette «très belle idée» qui «permet au médecin de parler au patient d'une activité physique au quotidien». Le président de l'Union généraliste, Claude Bronner, s'est pour sa part inquiété d'une «opération pub» de la mairie. «Tout ce qui favorise l'activité physique est bien, mais on utilise le médecin comme outil promotionnel», a dénoncé le Dr Bronner. Il faudrait selon lui «une évaluation correcte après l'année d'activité» pour valider l'expérience.


Source : legeneraliste.fr