Accompagnement des diabétiques

Du savoir faire au savoir être  Abonné

Publié le 13/11/2009
Les résultats d'Entred* 2007 illustrent l’amélioration en 6 ans de l’état de santé des diabétiques : 60% ont une HbA1c ≤ 7 %. Mais l’équation « meilleure santé, meilleure qualité de vie » ne tient pas : cette dernière n’est pas corrélée aux seuls équilibre glycémique et complications.

Le vécu du diabète est source de malaise, de l’annonce de la maladie jusque dans les relations familiales et socioprofessionnelles. En se soignant mieux, le diabétique améliore sa qualité de vie et en retire un bénéfice psychologique dépassant la satisfaction de préserver son avenir. Son image s’en trouve améliorée, pour lui et son entourage. Il se sent moins assisté ; les capacités de prise de décision et de réaction acquises pour la gestion de son diabète bénéficient aux autres domaines de la vie, d’où une meilleure intégration professionnelle et sociale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte