Dr Jean-Marie Dessaint, Grenoble (Isère)

Du bon usage du faux!  Abonné

Publié le 20/03/2009

Le 10 novembre, je m'absente et comme d'habitude je demande à un généraliste voisin d'assurer mes urgences. Deux de mes patients en arrêt de travail ne se sentant pas mieux l'ont consulté. Il leur a établi des prolongations. Bien qu'il ait correctement coché la case " médecin traitant remplacé", ceux-ci ont vu le paiement des indemnités journalières refusé car ce n'était pas le médecin traitant qui avait établi la prolongation ! Ils ont dû venir me voir pour que je leur donne une attestation prouvant que j'étais bien absent ce jour-là !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte