Drôle de fête  Abonné

Publié le 07/05/2009
Liliom

Crédit photo : ©ENGUERAND B

Matyas Sarkozi, dans le livre qu'il a consacré à son grand-père Ferenc Molnar ( 1878-1952), fait la part de l'autobiographie. Premier auteur hongrois à avoir connu une consécration internationale, Molnar met en scène des hommes irresponsables et violents. Bateleur de fête foraine, Liliom est adoré des femmes, qu'il traite pourtant très mal. Dans sa mise en scène pleine de rythme et d'invention, Frédéric Bélier-Garcia souligne cette contradiction.Rasha Bukvic prête un charme sulfureux à Liliom.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte