Justice

Dr Philippe Van Winkelberg :« Je n’ai pas peur parce que je suis innocent »  Abonné

Publié le 05/11/2010
Ça a été dur, raconte le médecin généraliste de Castellane, deux ans après son arrestation au Tchad avec cinq membres de L’Arche de Zoé. Tous les six seront jugés en correctionnelle en 2011. Plus que jamais, Philippe Van Winkelberg proteste de sa bonne foi. Il attend avec impatience de pouvoir s’expliquer enfin devant les juges.

Crédit photo : ©DR

Le Généraliste : Dans quel état d’esprit êtes-vous après l’annonce de votre renvoi en correctionnelle ?

Dr Philippe Van Winkelberg. Je m’y attendais. Depuis les réquisitions du Parquet en septembre dernier, je ne voyais pas comment les juges n’allaient pas les suivre. Maintenant, suite à ces réquisitions, nous avions déposé un mémoire avec mes avocats. Je crois d’ailleurs être le seul à l’avoir fait. Nos observations, je pense, ont permis que deux chefs d’accusation sur trois soient abandonnés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte